Généralisation du 30 km /h dans toute la ville

A partir du lundi 16 janvier, la municipalité mettra en place une mesure phare du plan de mobilité de Blagnac : l’extension du 30km/h à l’ensemble de la ville.
Cette décision est destinée à sécuriser la cohabitation entre les usagers de la rue, les piétons et les vélos de plus en plus nombreux et afin de juguler la vitesse excessive de trop nombreux véhicules circulant à Blagnac.

Déplacement

Les atouts de la généralisation du 30 km/h sont nombreux en matière de sécurité routière : diminution du risque d’accidents et de leur gravité grâce à l’élargissement du champ de vision et la réduction des distances de freinage. En cas d’impact entre une voiture et un piéton ou cycliste, le risque de mortalité est divisé par six.  

Dans le même temps, cette mesure permettra d’améliorer le cadre de vie : baisse des nuisances sonores et de la pollution de l’air, diminution des sources de pollution visuelle avec la disparition de quelque 450 panneaux de signalisation (50km/h, fin de zone 30 et autres).

 

Des actions déjà engagées ou en cours

Le nouveau plan de mobilité communal dessine une ville où la voiture n’est ni la mal-aimée, ni niée, mais clairement contrainte à cohabiter avec d’autres modes de déplacements écologiques.
Concernant la circulation automobile, les mesures prises récemment visent à :

  • dissuader le trafic de transit de type « GPS Waze » ;
  • faciliter la circulation du tramway sur la route de Grenade en interdisant aux véhicules de tourner à gauche et l’impossibilité de traverser la voie du tramway pour améliorer le temps de trajet de la ligne T1 ;
  • encourager les déplacements des cyclistes par l’aménagement de chaucidous ;
  • créer du stationnement sécurisé pour les vélos aux abords des stations du tramway ;
  • mettre en place un réseau cyclable maillé et continu intra Blagnac en lien avec le réseau REV de Toulouse métropole

Dernière mise à jour : 24 janvier 2023