Je recherche

Formulaire de recherche

Plan anti-moustiques, à l’attaque !

La Ville met en oeuvre un véritable plan global vertueux afin de réduire les nuisances de l’insecte qui attaque de plus en plus tôt dans la saison. Cette lutte passe d’abord par la démoustication systématique des points d’eau sur le domaine public, au moyen d’un insecticide biologique ciblé pour stopper la croissance des larves. Ce traitement est réalisé une fois par mois, dès le printemps, de mars à septembre. Il n’est pas toxique et ne présente aucun danger pour la faune et la flore.

Les prédateurs naturels, nos alliés

Cette action est également complétée par l’introduction de prédateurs naturels comme les gambusies, poissons qui se régalent de larves de moustiques. L’expérimentation réalisée dans les bassins du parc des Ramiers en 2018 s’est révélée concluante et sera développée cette année. Autre prédateur du moustique, la chauve-souris, capable d’en avaler plus de 2 000 en une seule nuit. Les dix nichoirs installés l’an dernier seront complétés par trente nichoirs supplémentaires.

Nouveauté cette année, la Ville va déployer des pièges pondoirs dans les parcs et jardins. Leur objectif, leurrer les moustiques femelles en leur offrant un lieu de ponte propice et piégé.