Je recherche

Formulaire de recherche

L'Aérochrome

Diffuser les arts urbains
 

Baptisé l’Aérochrome, néologisme combinant aéronautique, aérosol (peinture utilisée par les graffeurs) et chromatisme pour souligner l’étendue de la palette de ces arts nouveaux, le bâtiment industriel du 220 route de Grenade en devient l’« école » blagnacaise.

Pollinisateur de culture, à la fois ambassadeur et producteur toulousain d’événements de street art, l’association Cisart est un médiateur tout désigné pour inspirer et déployer les ambitions de l’Aérochrome. Son équipe évolue depuis plusieurs années dans un maillage d’artistes installés en France et sur le continent américain.

En complément d’actions locales développées avec les Blagnacais – scolaires, riverains, commerçants, entreprises, ville –, l’Aérochrome met sur pied une programmation culturelle. Expositions, cafés culturels, stages d’arts urbains, les propositions sont alléchantes et variées. A retenir le projet, invitation d’un artiste dans son salon, où un artiste vivra et recevra le public à l’Aérochrome comme s’il était chez lui. L’idée est de provoquer une relation informelle pour faciliter la transmission.

Enfin, l’Aérochrome est aussi un incubateur, un lieu de résidence pour quinze artistes qui vont prochainement disposer d’espace de travail personnel avec l’installation de quinze containers dans l’un des trois halls du site.

Photo - les oeuvres de Spot - Mikos - M 2700 - Tank - Kali - Trom - Snake - Xerou - Ronay