Aménagements et projets

Aux portes de Toulouse, Blagnac offre à ses habitants le vivre-ensemble d’un village gascon, un environnement privilégié fait de parcs et d’espaces naturels.

Voici les aménagements et projets prévus en 2018

| Accompagner les habitants dans leur quotidien
| Agenda 21 et préservation de l'environnement
| Permettre à tous de se loger
| Favoriser l'épanouissement de l'enfance et de la jeunesse
| Donner toute leur place aux seniors
| Mobilité
| Favoriser la vie associative et locale

Accompagner les habitants dans leur quotidien

Programme place des Arts / Hôtel de ville

Ouverture du guichet unique en septembre
La réorganisation de l’Hôtel de ville et la création d'un parking sous une place des Arts réaménagée vont renforcer l’attractivité du centre-ville et améliorer la qualité d’accueil et l’accès aux services municipaux.
En septembre, le nouvel accueil de la mairie et son guichet unique, destiné à centraliser les démarches administratives, permanences et accueil des publics, ouvriront. Ce guichet permet d’offrir une meilleure qualité de service aux Blagnacais par sa
modernisation et par la rapidité de traitement des dossiers. Cet aménagement s’accompagne de la mise en valeur des façades Art Déco de l’ancienne école.


 

Création d’un parking souterrain place des Arts
Le parking en sous-sol de la place des Arts, d’une capacité de 152 places, va améliorer le stationnement en centre-ville. Les Blagnacais se rendant au Guichet d’accueil unique de la Ville de Blagnac, dont l’entrée s’ouvre place des Arts, trouveront là une facilité de
stationnement et une proximité appréciables, également partagées par les clients des commerces, bars, restaurants du centre-ville.

Travaux et études : 17 millions d’euros TTC
Hôtel de ville : 12,4 millions d’euros TTC
Parking : 4,6 millions d’euros TTC
Architecte : Danièle Damon
Calendrier : Septembre - ouverture du nouvel accueil de la mairie et du guichet unique
Mars 2019 : ouverture du parking souterrain et de la place des Arts


 

Nouveaux locaux pour la Maison de la famille

Trop à l’étroit dans ses murs, la Maison de la famille aménage à l’automne chemin Bélisaire (anciens locaux d’Oxy’jeunes).
Ce centre social destiné au soutien à la parentalité propose des activités et ateliers en direction des familles. Il accueille aussi de nombreuses permanences sociales, juridiques et services d’aides.
Les Restos du coeur, aujourd’hui installés vieux chemin de Grenade, récupéreront ce site central, bien desservi par les transports en commun.

Travaux et études : 525 900 € TTC

La sécurité au quotidien

En 2018, la ville actualisera son plan de vidéo-protection et donnera une nouvelle organisation à la police municipale.

Agenda 21 et préservation de l'environnement

Réorganisation foncière de la plaine maraîchère des Quinze Sols

Dès 2018 la commune engage la réorganisation parcellaire des 135 hectares de la plaine maraîchère. Consciente de l’intérêt de ces terres alluvionnaires, de bonnes valeurs agricoles, la ville a acquis au fil du temps près de 30 hectares pour les sauvegarder à l’occasion de ventes où les acquéreurs n’étaient pas des agriculteurs. Le regroupement des parcelles émiettées qui s’engage est indispensable pour redynamiser une agriculture que la ville veut orienter vers le biologique et les circuits courts. Ainsi, les propriétaires vont être incités à regrouper leurs parcelles pour former des parcelles uniques plus grandes et donc plus attractives pour les maraîchers.
Un schéma agro paysager a été imaginé avec le conseil départemental et Toulouse métropole qui prévoit en outre la réalisation d’aménagements paysagers (cheminements, plantations…).
Cette démarche est suffisamment originale pour qu’un collectif de chercheurs (Inra, certop, Solagro…) suive au plus près la démarche de revitalisation de l’agriculture en milieu urbain engagée par Blagnac.


 

Blagnac réalise l'inventaire de la biodiversité

Engagé en 2017, un inventaire de la faune et de la flore a permis de cartographier la biodiversité en divers points de la commune. Cette mission a été confiée au cabinet Biotope et s’inscrit dans les actions de l’agenda 21 local.
Il révèle que bien qu’en première couronne de l’agglomération, Blagnac a su préserver une biodiversité riche et protéger ses espaces naturels. Ainsi, les zones humides des Quinze Sols et de Pecette comme les berges du Touch et du Riou ou le bois de Pinot sont autant
de milieux naturels où les espèces peuvent s’épanouir : tourterelle des bois, martin pêcheur ou putois d’Europe sont quelques-uns des habitants de ces lieux.
Cet inventaire met aussi en avant l’existence d’une biodiversité « ordinaire » dite aussi urbaine. Cette étude conclut à une limitation de l’entretien des espaces verts et naturels et à une communication renforcée à visée pédagogique.
 

Permettre à tous de se loger

Renouvellement urbain de la résidence des Cèdres

Le quartier des Barradels fait l’objet d’un Contrat de politique de la ville depuis 2015 et, dans ce cadre, la ville coordonne de nombreuses actions.
Parmi celles-ci, le renouvellement urbain de l’ensemble immobilier Les Cèdres, 332 logements collectifs, est lancé depuis décembre 2017. Pilotée par le bailleur social Promologis, cette rénovation doit conduire à une plus grande mixité sociale et ouvrir cette résidence sur la ville. Cette action vise aussi à renforcer la tranquillité publique, à favoriser l’accès au logement pour de nouveaux propriétaires, à améliorer les espaces verts et publics et à accompagner les actions en faveur du vivre-ensemble.
En 2018, la concertation avec les habitants sera conduite par la ville de Blagnac. De son côté, Promologis mettra en place un plan d’accompagnement individualisé pour assister les locataires dans leur parcours résidentiel. Les travaux débuteront en 2019.

 

Vers l’urbanisation de la phase 3 d’Andromède

La phase 3 du quartier Andromède propose 50 hectares à urbaniser. Plus éloigné du tramway, ce dernier secteur à aménager mêlera habitat pavillonnaire et collectif de standing. La construction des premiers logements est prévue en 2020.
 

Favoriser l'épanouissement de l'enfance et de la jeunesse

De nombreuses actions en faveur de la réussite scolaire

La ville de Blagnac a fait de la réussite scolaire un enjeu prioritaire de son action en faveur de l’enfance et de la jeunesse. Parmi les actions engagées, la ville a déployé le numérique dans toutes les classes, permettant à tous les enfants d’accéder aux outils informatiques. Dans le même temps, elle s’est positionnée pour le maintien de la semaine des 4,5 jours, une semaine qu’elle juge plus équilibrée et adaptée à l’organisation des ateliers découverte mis en place en 2015 et destinés à proposer aux enfants une ouverture vers la culture, le sport, l’environnement… Pour le succès de la réussite scolaire, des initiatives ont été prises renforçant l’aide aux devoirs pour les collégiens avec des études dédiées à la maison de quartier Odyssud et à l’espace Andromède.
Pour les élèves du primaire, trois écoles (Aérogare, Weidknnet et les Perséides) ont créé des études surveillées sous la responsabilité d’enseignants volontaires rémunérés par la ville. Une initiative étendue aux autres écoles en 2018.
Enfin, la ville envisage la création d’un groupe scolaire à l’horizon 2020 pour faire face à l’accroissement de la population et permettre le meilleur accueil des enfants.

Reconstruction du groupe scolaire de l'Aérogare et du gymnase

Le groupe scolaire de l’Aérogare va faire l’objet d’une reconstruction globale, incluant le gymnase. Le projet permettra l’augmentation de la capacité d’accueil avec 17 classes. L’école primaire aura une direction unique qui chapotera 9 classes élémentaires, 6 maternelles et 2 classes évolutives. Le projet prévoit aussi la création de liaisons piétonnes et cycles entre la place de Verdun et la route de Grenade, d’un city park et de jeux d’enfants.

Travaux et études : 13 millions d’euros TTC
Calendrier : Mai 2018 : désignation du lauréat du concours d’architecte
Septembre 2018 : dépôt du permis de construire
Ouverture : rentrée scolaire de 2021

Création d'un conseil municipal d'enfants

Les instances de la démocratie de proximité vont s’enrichir d’un conseil municipal d’enfants ouvert aux 6/11 ans. Il est destiné à donner la parole aux écoliers et à leur permettre de porter des projets et de faire remonter les attentes de la jeune génération. Sa mise en place est prévue à l’automne.

Relocalisation et agrandissement du conservatoire de musique et de danse

Avec quelque 1 200 élèves, le conservatoire est aujourd’hui saturé et ne peut répondre de manière satisfaisante aux besoins d’une population jeune en forte croissance. Sa reconstruction dans le quartier Andromède, à l’emplacement de l’actuel Espace Andromède
face au lycée, offre de nombreux avantages, à commencer par une capacité d'accueil supérieure, une très bonne desserte en transports en commun (tramway et lignes de bus), des parkings et un emplacement de qualité qui autorise aussi une possible extension.
Les locaux laissés vacants par le conservatoire en centre-ville seront réaménagés et mis à la disposition de la MJC des Arts.

Travaux et études : 7, 854 millions d’euros TTC
Calendrier : Juin 2018 : désignation du lauréat du concours d’architecte
Novembre 2018 : dépôt du permis de construire
Eté 2020 : livraison du bâtiment pour ouverture en septembre


 

Accompagner la jeunesse, l'aider à s'épanouir

Dernier né des dispositifs d’aides en faveur des jeunes, la bourse au Bafa a permis à 12 jeunes de décrocher un contrat à temps partiel avec la ville et d’être formés au métier de l’animation. Ce dispositif sera reconduit en 2018 tout comme l’attribution de 10 bourses au permis de conduire, les bourses aux initiatives ou encore les chantiers jeunes et les chantiers Ville -Vie-Vacances pour mineurs ou l’embauche de saisonniers majeurs en période estivale.

Un nouveau foyer d'accueil pour jeunes

Attendu pour fin 2019, le quatrième foyer pour jeunes de Blagnac s’adressera aux salariés, stagiaires, apprentis ou demandeurs d’emplois. Il sera situé dans l’ancien Foyer des jeunes travailleurs, avenue du Parc. La rénovation et la gestion des 30 chambres du foyer sont confiées à la Cité Jardins.

Donner toute leur place aux seniors

Espace seniors, un lieu de centralité et de proximité

Point d’information, pôle d’animation et de restauration, l’Espace seniors rénové prend un nouvel élan pour s’adapter à un public nombreux (près de 4 000 personnes de plus de 65 ans vivent à Blagnac) et devenir le lieu incontournable de proximité, d’écoute et d’activités. Les espaces d’accueil du public et les salles d’activités ouvriront dès février.

Montant des travaux : 400 000 euros TTC


 

Ilot autonomie, logements évolutifs et ouverture du Modu-Lab

En mars 2018, le bâtiment principal de l’ilot « autonomie » (résidence Céres) proposera 50 logements nouveaux dans le quartier Andromède, auxquels s’ajoutent 29 maisons individuelles déjà livrées. Ces logements ont la particularité d’être évolutifs pour s’adapter aux divers âges de la vie et aux handicaps. Pour accompagner cette particularité, un espace d’accueil, d’information et de recherche, le Modu-Lab, ouvrira en pied d’immeuble. Cette e-plateforme dotée d’un espace de réalité virtuelle pour évaluer les solutions accueillera du public et des entreprises en lien avec la perte d’autonomie. Cette action est portée par Toulouse Métropole avec des partenaires publics et privés. La gestion du Modu-Lab a été confiée à l’association I2ML.


 

Une maison de retraite médicalisée en centre-ville

A l’emplacement de l’ancienne maternelle Jean-Moulin (chemin des Soeurs), la société Edenis a engagé en 2017 les travaux de construction d’un Etablissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) de 85 chambres. Cet établissement doit ouvrir fin 2018. Dans le même temps, la société Edenis envisage de transformer l’Ehpad Emeraude (route de Grenade) en résidence pour seniors autonomes.


 

Mobilité

Noctambus, 1er bilan

Succès du Noctambus-Blagnac qui circule les nuits des fins de semaine entre le centre de Toulouse et la ville de Blagnac. 459 Blagnacais se sont inscrits à ce service et ils sont plus d’une vingtaine à l’utiliser chaque week-end. Moyenne d’âge : 26 ans.


 

Expérimentation : Odybus'nuit

A compter de février, les soirées des vendredis et samedis, la ville proposera aux personnes venant seules à un spectacle d'Odyssud et résidant à Blagnac, d’être raccompagnées à leur domicile par une navette municipale. Ce nouveau transport est testé à titre expérimental jusqu’à la fin de la saison d'Odyssud. Il pourra être pérennisé selon sa fréquentation. Il fonctionnera sur le modèle du Noctambus avec inscription préalable obligatoire.

Accès à la rocade de l'aéroport (l'A621) depuis la rue D. Costes

Le projet d’accès à la voie rapide dans le sens Dieudonné Costes > A621 est en cours d’études et nécessite des acquisitions foncières. Les travaux devraient débuter en 2018 pour une ouverture en 2019. Cet accès doit permettre de fluidifier la circulation dans le parc d’activités aéroport sud (secteur Airbus, ATR, Rockwell Collins…). Dossier porté par Toulouse Métropole.

Une station de la ligne Toulouse Aerospace Express à Jean-Maga

A proximité immédiate du rond-point Jean-Maga à Blagnac, la TAE aura une station. Cette station multimodale permettra l’accès de quai à quai entre la nouvelle ligne métro, la ligne T1 et la navette rapide (Aéroport express) reliant l’aéroport. Cette nouvelle station s’insérera entre celles d’Ancely et de Servanty, ajoutant ainsi un nouvel arrêt à la ligne T1 dont la fréquence des rames sera accrue. La mise en service de la TAE est prévue en 2025, l’enquête publique doit débuter mi-2019.


 

Favoriser la vie associative et locale

Rénovation : la polyvalente devient la salle des fêtes des Ramiers

Destinée à l’accueil de manifestations, la salle est en cours de rénovation pour répondre aux normes en vigueur notamment en termes de performance énergétique et d’accessibilité. A l'occasion de ces travaux, son nom sera modifié et deviendra : salle des fêtes des Ramiers. Le parking sud est refait à neuf.

Ouverture : février 2018
Travaux et études : 1,68 million d'euros TTC

Ouverture du gymnase de Naudin

Dès septembre 2018, les quatre clubs Elan gymnique, Boxing club, Cible tir et Arc club (1 300 adhérents) auront retrouvé des locaux flambants neufs et disposeront de salles de sport dédiées. Le complexe sportif est équipé aussi d’un espace de rencontre mutualisé pour la tenue d’événements associatifs. L’intégration du bâtiment à son environnement naturel, en bordure du Riou, a été particulièrement soignée.

Travaux et études : 8,8 millions d'euros TTC