Archives actualités quartier Centre

 


 

Retour en image sur l'animation du repas du conseil de quartier centre, vendredi 23 juin, par la troupe Les clowns pour de rire.

 


Retour en images de la dernière visite « mystère » du vendredi 21 avril  à 17h30

Retour en images sur la visite historique du cimetière et
de la chapelle Saint-Exupère.

   

Visite du Pont de Blagnac organisée par les conseils de quartier Centre et Sud en partenariat avec Blagnac histoire mémoire.

 

 Animations de Noël du quartier Centre - samedi 10 décembre

 

Atelier Agenda 21 citoyen

A l'occasion du lancement de l'Agenda 21 nouvelle génération, la Ville propose un appel aux projets et initiatives citoyennes.
Atelier à la salle Jeanne Hérisson du quartier centre, mardi 29 novembre à 18h30.
En savoir plus

 

Découvrez l'histoire de votre quartier vendredi 23 septembre

Début de la visite rue Carrière, devant l'entrée du cimetière. En savoir plus sur les mystères du cimetière et de la chapelle Saint-Exupère

 

 

A 18h30 : la visite autour du « mystère » des Ramiers a attiré une cinquantaine de personnes  au parc des Ramiers malgré le ciel menaçant.
Visite à l’initiative du cdq et en partenariat avec Blagnac Histoire et Mémoire.

A 19h30 : le repas partagé replié au gymnase du centre a regroupé plus de  150 personnes à l’apéritif et 120 au repas.
Cette année le repas partagé était intergénérationnel. Belle réussite.

Le mystère des Ramiers - visite découverte
 

Allée du Canalet

(Blagnac, Questions d'Histoire - NS Blagnac et ses rues n°19 et 20)

Situé dans le Ramier entre le Chemin des Blanchisseuses et le Stade de rugby. La voie a été installée sur le canalet une sorte de bras de la Garonne
passant au pied du talus, aménagé en canal d'amenée et de fuite pour les moulins successifs. A partir de 1930, il s'est peu à peu embourbé et est devenu un véritable égout à ciel ouvert.
Il fut comblé en 1968 et recouvert par la voie de circulation éponyme.

La Descente des Blanchisseuses

(Blagnac, Questions d'Histoire - NS Blagnac et ses rues, et n° 27)
Ce passage installé à la place d'un pont de bois que les blanchisseuses empruntaient pour aller étendre le linge dans le Ramier a été nommé le 8 mars 2004 à la demande de B.H.M.
à l'occasion de la Journée de la Femme. Ces femmes allaient jusqu'à Toulouse chercher le linge dans les familles aisées et le ramenaient.
Pour ce faire elles utilisaient soit des brouettes, soient des charrettes tractées par des ânesses, plus tard des chevaux. 
Dans ces familles les épouses étaient blanchisseuses, les époux des pêcheurs. Au XIX° siècle, elles étaient une centaines, pendant le seconde guerre il en restait encore 36.

La descente du Ramier, l'abattoir

(Blagnac, Questions d'Histoire - NS Blagnac et ses rues, et n°18 et 38)
Elle s'appelait autrefois descente de l'Abattoir en référence à la construction située en bas qui servait d'abattoir. Une plaque indique le niveau d'eau de la crue de 1875.

Descente de l'Abbé Cazeneuve

(Blagnac, Questions d'Histoire - NS Blagnac et ses rues et n°13)
Elle doit son nom à l'abbé Jean François Cazeneuve (1717-1800) important personnage de la société blagnacaise au siècle des Lumières.
Issu d'une famille bourgeoise du village, il résidait dans une maison de bique rouge située au milieu de cette rue.

Le Moulin de Blagnac

(Blagnac, Questions d'Histoire - NS Blagnac et ses rues et n°19 et 20)
En l'an X, Louis Cécile marie de Campistron, Marquis de Maniban, obtient l'autorisation d'établir un Moulin à farine à l'aplomb du Château.
Il fait creuser un petit canal d'amené et de fuite des eaux large de 8 mètre que l'on appellera le canalet. En 1848, J.P Debax et J.M Lavigne
deviennent propriétaire du Moulin et du canalet. Vers 1855, les frères Richou devenus propriétaires, déplacent le Moulin où il fonctionnera jusqu'en 1935
où il fut détruit par un incendie. Il est reconstruit un peu plus loin sur l'emplacement actuel de l'immeuble abritant des associations.

 

Vendredi 17 juin le quartier du Centre, repas partagé : 

télécharger le flyer

  

 

Visite historique du Chemin des Sœurs

Le conseil de quartier centre organisait samedi 9 avril, en collaboration
avec l’association Blagnac histoire et mémoire, une visite historique du Chemin des Sœurs.
Pour l’occasion, une soixantaine de personnes était présente
autour de Maurice Bidouilh, Dany Brun, Didier Chapuy, et Suzanne Beret.

D’autres rencontres sur l’histoire des rues seront prochainement proposées.

 

Les points forts de ce samedi 9 avril

Le Chemin des Sœurs (Blagnac, Questions d'Histoire - NS Blagnac et ses rues et n° 39 et 40)
Ce chemin de service ,permettait l'accès aux nombreux jardins, vignes et parcelles située le long de son parcours.
Il était longé par la canalisation qui menait l'eau de la fontaine de Malard jusqu'au Château de Maniban.
Au XVIII° siècle la voie s'appelle "Chemin de la conduite des eaux partant du mazage de Malard".
En 1852, les religieuses qui s'installent dans le Domaine de Maniban, font valoir leur droit
sur le chemin qui devient "Le Chemin des Soeurs".

Rue de Malard (Blagnac, Questions d'Histoire - NS Blagnac et ses rues, et n° 30)
L'appellation "de Malard" vient de Noble François de Malard, époux d'Isabeau de Voisins, fille du Seigneur de Blagnac à la fin du XVI° siècle.
Ce petit fils de capitoul toulousain possédait à Blagnac une maison entourée de dépendances située sur l'emplacement du n° 14 actuel.
Il assure également la charge de gouverneur de la ville de Penne dite la Catholique, fidèle au Roi de Louis XIII pendant les guerres de religion.

Rue Delpont (Blagnac, Questions d'Histoire - NS Blagnac et ses rues, et n°30)
Les Delpont appartenant à une très ancienne famille blagnacaise de pêcheurs de poissons, s'implique dans le vie publique dès le XVIII° comme consuls.
Bernard Delpont représente à Paris le district toulousain à la Fête de la Fédération le 14 juillet 1790. Colonel de la Garde Nationale,
il mène ses troupes contre l'insurrection royaliste régionale.

Maison du Docteur Guimbaud (Blagnac, Questions d'Histoire - NS Blagnac et ses rues et n°14)
François-Honoré Guimbaud exerce son métier de médecin avec dévouement.
En 1905, il soigne gratuitement les malades pauvres pendant une épidémie de variole.Pendant la Première Guerre Mondiale,
il perd ses 3 petits-fils entre septembre 1914 et septembre 1915.

 

 

 

 

 

 

Repas de quartier

Des places de parking en plus

L’extension du parking Cantayre est en voie d’achèvement. Les travaux qui ont démarré début novembre, sous maîtrise d’ouvrage de Toulouse Métropole, vont permettre la création d’une vingtaine de places de stationnement supplémentaires au coeur du centre-ville, non loin de la place des Arts et de son marché du samedi matin, des commerces, de l’Hôtel de Ville et du conservatoire municipal.

 

27 nouveaux logements

Au numéro 32 de la rue Pasteur, la société Nexity a démarré la construction de 27 logements. Les travaux ont débuté à la mi-septembre et devraient se poursuivre jusqu’au 1er septembre 2015. Nexity en charge du chantier occupe six emplacements de stationnement en face du n°32. La ville a autorisé les travaux de 8 à 17h pour limiter les nuisances pour les riverains.

Centre-ville : le point sur les travaux

Rue de Bûches et rue Prosper Ferradou, les travaux sur les réseaux dits "humides" (eau potable, assainissement et pluvial) sont terminés depuis début décembre.

Les travaux sur les réseaux ERDF Rue de Bûches seront achevés mi-février. Par ailleurs depuis le 5 janvier dernier, le Syndicat Départemental d’Electricité de Haute-Garonne a démarré les opérations d’effacement des réseaux d’éclairage public, télécom et fibre optique. La réhabilitation du réseau gaz débutera en avril.

Du côté de la rue Prosper-Ferradou, les travaux sur les réseaux GRDF et SDEHG sont en cours. A la mi-février, ce sera au tour des réseaux ERDF et Télecom.

Carnaval : ce sera le 14 mars  

Le grand défilé 2015 partira du parc des Ramiers  et reviendra à son point de départ après avoir traversé tout le centre-ville accompagné de fanfares et de batucadas. Comme le veut la coutume blagnacaise, c’est au parc des Ramiers que Monsieur Carnaval sera brûlé, histoire d’effacer tous les mauvais souvenirs de l’hiver. A vos costumes ! 

« La fresque romaine de Pompéi » 

Une conférence passionnante présentée par l’Amicale franco-italienne à suivre le 5 février à 18 heures à l’auditorium de la mairie.