L’année 2021 est une année de relance pour l’agenda 21 de la ville. En effet, tous les 5 ans la politique Agenda 21 est évaluée et réinterrogée. Selon les résultats atteints, les actions en cours peuvent maintenues, renforcées ou réorientées.  Une large concertation auprès des acteurs du territoire et habitants permet aussi de définir de nouvelles thématiques à intégrer.

Avant d’ouvrir la saison 3 de l’agenda 21, nous vous présentons ci-dessous l’évaluation de la version 2, c’est-à-dire les résultats atteints par sur la période 2016 -2020 :

Transition énergétique des bâtiments communaux

  • Moins 1,2 % de consommation d’énergie (électricité, gaz et chaleur), malgré une augmentation du parc bâti (+12% sur la période) et la mise en service de nouveaux équipements municipaux (Groupes scolaires Jean Moulin et Perséïdes, Régie Municipale de Restauration, Centre Technique Municipal)
  • Moins 35 % de consommation d’eau potable grâce à un important travail d’optimisation de la consommation d’eau des piscines et de l’arrosage des espaces verts
  • 7% d’énergie renouvelable dans le mix énergétique de la Ville avec 12 bâtiments raccordés au réseau de chaleur géothermie, 6 bâtiments équipés de panneaux solaires photovoltaïques (production d’électricité) et 1 bâtiment – la Régie Municipale de Restauration- équipé de panneaux solaires thermiques (production d’eau chaude sanitaire)

Environnement et préservation de la biodiversité

  • Un patrimoine naturel préservé : 50% du territoire communal est recouvert par des surfaces végétales
  • Une transition réussie : 100% des espaces verts et cimetières municipaux en zéro phyto et zéro engrais chimiques
  • Un usage restreint à l’entretien des terrains de sports, avec une baisse importante : moins 47% de produits phytosanitaires et moins 18 % d’engrais chimiques. 

Zéro déchets

  • Promotion du compostage individuel et collectif (en pied d’immeuble) : 10 % de ménages pratiquent le compostage, 151 Tonnes estimées / an de déchets évités grâce aux actions de la Ville et Toulouse Métropole
  • Restes alimentaires issus de la restauration scolaire : réduction de 24 % du gaspillage alimentaire et compostage de 42 Tonnes / an de biodéchets
  • Consommation de papier de la Ville : réduction de 27 %, soit une baisse de 16 Tonnes / an en moyenne !

Agriculture et alimentation

  • Dans les menus de la restauration municipale :  42% de produits locaux (aire urbaine) et régionaux, 8% de produits bio et de qualité (labels SIQO)
  • Plaine maraîchère : la Ville a acquis près de 50 HA pour préserver la vocation maraîchère de ces terres et engager le regroupement des parcelles émiettées. Cette réorganisation foncière a pour objectif de redynamiser une agriculture que la ville veut orienter vers le biologique et les circuits courts. 10 HA sont d’ores et déjà cultivés en maraîchage bio.

Eco-mobilités

  • Une progression du vélo : + 42 % de cyclistes recensés avenue Vélasquez entre 2017 et 2020
  • Un usage toujours prépondérant de la voiture : 70% des déplacements domicile-travail
  • Plan de Mobilité Administration : ¼ de la flotte municipale composée de véhicules électriques (26 voitures et 13 vélos à assistance électrique)

Accessibilité/handicap

  • 47 % des bâtiments communaux rendus accessibles (contre 17% en 2015)
  • 93 % de la voirie rendue accessible (contre 75% en 2015)