Permis de végétaliser

La ville de Blagnac lance un nouveau programme : le permis de végétaliser. Cette initiative vise à favoriser la nature en milieu urbain pour mieux répondre aux défis du changement climatique.

En encourageant la présence de la végétation dans nos quartiers, nous souhaitons rafraîchir l'environnement, créer des havres de biodiversité, embellir nos rues et améliorer la qualité de vie de nos citoyens. Rejoignez-nous dans cette démarche de reconnexion avec la nature en ville !

Le permis de végétaliser est une autorisation d'occupation temporaire du domaine public pour semer ou planter à côté de son domicile


Comment fonctionne le permis de végétaliser ?

Où peut-on planter avec le permis de végétaliser ?

Un permis de végétaliser pourra être sollicité auprès de la ville pour fleurir les espaces suivants :

  • Pieds de façade : pour végétaliser la façade d’une habitation, une percée sur voirie réalisée par les services de la métropole permettra de planter en pleine terre ;
  • Pieds d’arbres : il sera possible de végétaliser et fleurir un pied d’arbre à proximité de son domicile ;
  • Autres espaces proposés par les demandeurs.

Plusieurs motifs peuvent justifier de ne pas attribuer le permis de végétaliser, comme par exemple :

  • La présence de réseaux en sous-sol;
  • La largeur insuffisante sur le trottoir pour assurer la continuité piétonne et le cheminement des personnes à mobilité réduite (une largeur d’1m40 minimum d’espace libre jusqu’à la rue);
  • La création de clôtures autour des espaces végétalisés;
  • Pour les locataires, avoir une autorisation expresse du propriétaire lorsque le projet nécessite une percée sur voirie.

► Lorsqu’elles seront acceptées, les percées sur voirie sont réalisées par les services de Toulouse Métropole.

Qui peut demander et obtenir un permis de végétaliser ?

Tout individu ou collectif d’individus résidant à Blagnac, porteur d’un projet pérenne de végétalisation contribuant à la végétalisation d’une rue ou d’un quartier.


Demander le permis de végétaliser

Que faire pour obtenir son permis de végétaliser ?

  1. Je remplis mon dossier en ligne ou je récupère un exemplaire papier à l’accueil de l’Hôtel de Ville.
  2. Le service Espaces Verts étudie la faisabilité et la conformité du projet avec la charte de végétalisation de la ville et instruit ma demande, en lien si nécessaire, avec d’autres service de la commune ou de la métropole. Il peut me conseiller (choix des essences, sites de plantation, supports, entretien...).
  3. Si nécessaire, des travaux sont réalisés (exemple : percée sur voirie).
  4. J’achète les plantes et je les mets en terre à la meilleure période.

Les conditions d'un projet réussi

Quels engagements des demandeurs ?

Sur la sélection des essences :

  • La ville a fixé une palette végétale pour guider les porteurs de projet dans leur choix de végétaux. Les essences sélectionnées, ornementales et locales, sont adaptées au territoire, à l’évolution du climat et à la préservation de la biodiversité.
  • Cette palette est amenée à évoluer et il est possible de solliciter un permis de végétaliser avec d’autres types d’essences, par exemple des fleurs sauvages favorables aux insectes pollinisateurs ou des plantes aromatiques
  • Tous les projets seront étudiés au cas par cas par le service des Espaces verts à l’exception de projets comprenant des essences toxiques, invasives ou allergisantes.
fleurs facade de mur

Sur la végétalisation et l’entretien de la surface plantée :

  • Les porteurs de projet titulaires d’un permis de végétaliser fournissent et plantent les végétaux au plus tard un mois après la réalisation de la fosse ou au début du printemps si la fosse est créée durant l’hiver précédent ;
  • Ils veillent au bon entretien de la surface plantée et au respect de l’environnement : maîtrise de l’apport en eau (arrosage mesuré, paillage, respect des saisons de plantations…), taille ou renouvellement si nécessaire, désherbage manuel, utilisation interdite d’engrais chimique, désherbant ou pesticide, retrait des déchets et
  • maintien de la propreté ;
  • Ils contiennent le volume des plantations et le travail du sol : en hauteur à 2m (hors plantes grimpantes) et en profondeur à 15 cm ;
  • Ils s’assurent de ne pas laisser de matériel sur l’espace public.
  • Les porteurs de projet s’engagent à signaler tout changement de situation ou un déménagement qui ne permettrait plus d’entretenir l’espace végétalisé. Sur constatation d’un non-respect de ces engagements, et après mise en demeure, les services de la ville procéderont à la reprise du site et la remise en état initial dans un délai de 3 mois.

La sélection de palette végétale

La sélection qui vous est proposée, facilement trouvable en jardinerie, contribue à renforcer la nature en ville et reconquérir la biodiversité.

  • Vivaces basses et espèces couvre-sol
  • Vivaces d’essences locales
  • Vivaces moyennes et hautes

► Consultez en détail la sélection proposée