Exupère, sixième évêque de Toulouse, venait se reposer des fatigues de son épiscopat à Blagnac, où il avait fait construire sa maison à l’emplacement de la chapelle actuelle. Il y recevait les malades et les pauvres. Il aimait beaucoup, paraît-il, les habitants de ce petit village. Les Blagnacais le lui ont bien rendu en le vénérant et en le faisant Saint-Patron de leur village.

C’est dans ce lieu qu’il serait mort et inhumé au début du Vème siècle. A l’époque, toute cette partie de Blagnac n’était que terres cultivées.
Une centaine d’années après son décès, la tradition raconte encore qu’un paysan qui habitait là, était hanté chaque nuit par le même rêve, celui qui lui annonçait que sa maison se trouvait sur l’emplacement du tombeau du Saint. Il en avisa les religieux de Saint-Sernin qui trouvèrent en effet les restes du saint homme et les emportèrent en châsse dans leur église.
Un petit édifice religieux dont il ne reste rien, fut élevé sans doute à l’endroit de son tombeau.

La chapelle, construite peut-être par les chanoines du chapitre de Saint Sernin, date du XVème siècle. Elle était entretenue par la Confrérie de Saint Exupère, établie à Blagnac. Elle fut très endommagée durant la période révolutionnaire.
Déclarée bien national, elle fut vendue aux enchères en 1797 et acquise par Hilaire Bosc au profit de la Confrérie. Elle sera par la suite vendue à la fabrique de Blagnac. Grâce à la générosité des Blagnacais, sa restauration commence alors et s’achève en 1806. Depuis, elle a fait l’objet de plusieurs consolidations et même de transformations. Les peintures murales de la chapelle, dont la conservation est rare en Languedoc, ont été classées monument historique le 20 mai 1922.
► 10 panneaux datent du XVIème siècle et les 4 autres, réalisés par le peintre Bernard Bénézet, du XIXème siècle. La nef est devenue une salle de spectacle en 1989.

Malgré un incendie survenu en 1990, les peintures, véritable richesse de ce lieu, n’ont subi aucun dommage.. Elles viennent de retrouver toute leur lumière après une campagne de restauration qui s’est déroulée en trois phases, d’abord une consolidation des enduits, puis le nettoyage des peintures et enfin une réintégration picturale.

Oratoire Saint-Exupère (version longue - 17min)

Oratoire Saint-Exupère (version longue - 17min)

Oratoire Saint-Exupère (version courte - 3min)

Oratoire Saint-Exupère (version courte - 3min)

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?